Téléchargez notre menu complet, de l'entrée au dessert, dans ce livre de recettes offert !

Les 5 aliments pièges à fort Indice Glycémique que l'on ne soupçonnerait pas !

list Dans: Notre DéliBlog

Certains aliments réputés « healthy » ne sont pas si intéressants que cela sur le plan nutritionnel à cause de leur Indice Glycémique élevé. Même non sucrés, leur IG peut dépasser les 70, soit l’IG du sucre blanc lui-même, et élèvent donc la glycémie. Voici un petit guide pour les éviter !

5 aliments pièges à fort indice glycémique que l’on ne soupçonnerait pas !

C’est bien connu, certains vous diront « Il ne faut pas se fier aux apparences ! » ou d’autres encore : « L’habit ne fait pas le moine… »… Hé bien, les suspicieux n’ont pas forcément tort ! Concernant l’alimentation, ce n’est pas parce qu’un aliment est un légume ou un fruit qu’il ne présente pas un fort indice glycémique.

De même, ce que l’on vous préconise parfois dans certains régimes n’est pas forcément bon, ou alors cela dépend du type de cuisson, de la manière dont nous consommons…

En bref, on ne nous dit pas tout ! Mais alors quels sont les aliments qui sont en réalité ce qu’on appelle des « faux-amis » ? Nous sommes là pour vous éclairer et les dénoncer sans scrupule car chez Délisucré, nous veillons à votre santé et à votre bien-être !

C’est quoi une alimentation équilibrée ?

Que les gourmands et les amoureux de la bonne bouffe se rassurent : manger sainement ne signifie pas se priver à jamais de sucre et de gras. Une alimentation saine passe avant tout par une alimentation variée et bien proportionnée, et surtout sans oublier le plaisir et le goût ! Votre organisme a besoin de nutriments essentiels à son bon fonctionnement ; cela passe évidemment par les vitamines, les minéraux, les protéines bien sûr, mais également par les acides gras et les calories. Seulement, il est important de noter que les aliments présentent un indice glycémique plus ou moins fort. C’est cet indice qu’il va falloir prendre en compte pour vous assurer un équilibre alimentaire sain et gourmand. Au-delà de 70, c’est risqué ! Entre 50 et 70, on dit que l’indice glycémique est modéré. Inférieur à 50, vous pouvez y aller.

Petit rappel sur l’indice glycémique : kézako ?

Cet indice glycémique (IG), découvert dans les 70’s, représente un critère de classification des aliments selon leur effet sur votre taux de glycémie dans les 2h après leur absorption. En effet, durant ces 2h, votre taux de glycémie augmente, ce qui libère de l’insuline. Plus l’IG d’un aliment est fort, plus votre taux de glycémie est élevé ce qui entraîne donc plus de production d’insuline. Tout ce dérèglement de glucose sanguin et d’insuline peut alors créer du diabète ou autres maladies cardiaques, c’est pourquoi il est important de bien contrôler l’IG des aliments

1 – La bière

Ha, une bière fraîche à la sortie du travail entre collègues, le soir lors d’un apéro en famille ou entre amis, pour se désaltérer l’été… La bière est devenue un élément phare dans nos moments conviviaux et de partage. Et pourtant ! C’est elle qui explore le compteur avec un indice glycémique qui atteint 110 ! Pauvre en glucides, on pourrait s’y tromper… Mais elle reste riche en maltose, qui correspond en réalité à du sucre de malt transformé à partir de son brassage. De quoi y réfléchir à deux fois avant de consommer une bière la prochaine fois !

2 – La pomme de terre

Non non non, la pomme de terre n’est pas un légume. Nombreux sont ceux qui pensent que la pomme de terre est un légume alors qu’il s’agit en réalité d’un tubercule. Quant à son indice glycémique, il varie selon son mode de cuisson et son type de consommation. En effet, qu’elle soit en frites, cuite au four ou en flocons de purée, la pomme de terre présente un IG fort, c’est-à-dire 95. Cependant, si vous adorez la patate, la cuisiner à la vapeur avec la peau fera descendre son IG à 70. Encore mieux : consommez-la froide et vous serez à 58.

3 – Les céréales soufflées et le navet

Qui ne s’est jamais fait avoir au moins une fois sur les galettes soufflées bio qu’on nous vend dans tous les régimes pour remplacer le pain ? Qu’elles soient de riz ou de maïs, peu importe : ces galettes sont un véritable piège pour votre taux de glycémie ! Ne tomber pas dedans ! Elles présentent un indice glycémique aussi élevé que les céréales raffinées, c’est-à-dire 85 ! D’ailleurs, c’est le même indice que le navet s’il est cuit. Tout comme la pomme de terre, il est préférable de le consommer froid. Qui a dit que tous les légumes étaient inoffensifs pour votre santé ?

4 – Certains fruits… mais lesquels ?!

Après les légumes, voilà que nous vous annonçons que certains fruits trahissent notre santé, alors qu’on entend partout qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour. Oui, c’est vrai mais pas n’importe lesquels. Il est possible de les consommer mais à dose contrôlée. C’est le cas des dattes, du melon et de la pastèque. Exit les « je peux manger autant de pastèque que je veux, c’est gorgé d’eau ! » car elle et son cousin le melon affichent un IG de 72 à 75. Mais la datte est championne : selon son degré de maturation, son IG peut varier de 70 à 100 !

5 – Le pain blanc et les farines blanches

Il est vrai qu’il est dit souvent de ne pas manger trop de pain qui a tendance à faire gonfler rapidement. Mais le pain blanc surpasse les autres avec son indice glycémique de 85, suivi de près par le pain de mie et le pain pour les hamburgers. La baguette blanche, quant à elle, a un IG fort également, mais de 70. De ce fait, les farines blanches et la fécule de maïs présentent le même indice glycémique que le pain blanc et sont donc à éviter pour votre santé, tout comme les céréales raffinées associées : les pâtes blanches, les nouilles de blé, le riz blanc. Le riz basmati, même blanc, est une exception avec un IG bas de 50.

En résumé…

Alors que certains aliments peuvent se montrer sains et ne le sont pas, heureusement il existe à contrario des aliments qui peuvent faire peur mais qui finalement conviennent parfaitement dans un régime adapté ou simplement dans une alimentation équilibrée. Vous pouvez d’ailleurs retrouver tous les détails dans notre tableau de l’Indice Glycémique. Cet indice est devenu LA référence indispensable pour prévenir les maladies cardiaques et le diabète, ou tout simplement pour de nombreux régimes minceur. Mais attention ! Bien connaître l’indice glycémique des aliments est une chose, savoir en tenir compte lors de l’élaboration et la consommation des repas en est une autre ! Découvrez les précieux conseils de Marie-Laure André, diététicienne nutritionniste spécialiste de l’indice glycémique pour une journée ponctuée de repas sains, gourmands et équilibrés avec Délisucré !

N'hésitez plus, découvrez dès maintenant les bienfaits de Délisucré en cliquant ici ! :) Pour le recevoir directement chez vous, c'est par là que ça se passe. Tous nos articles de blog vous attendent ici :)

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte

Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous plutôt Ou Nouveau mot de passe